Normalité et Anormalité

 

Norme = règle, modèle (étymologiquement : équerre)

Le normal peut se définir selon 2 sens différents (qui sont souvent confondus) :

A 1 connotation sociale et historique (conformisme du moment), différente selon le champ de référence.

La frontière entre la normalité et l’anormalité pose en arrière plan les problèmes de dangerosité (pour soi et les autres) et de responsabilité, et le besoin de se trouver du bon côté (image renvoyée dérangeante). Entraîne généralementent 1 isolement du malade (sécurisant).

Le mythe de la normalité puise son énergie dans la peur (de ne pas être " normal " mais malade, de ce qu’on ne comprend pas) ; d'où : généralisation, classements (parfois simplistes...)

 

I - Le Normal et le Pathologique (cf. Canguilhem ; champ médical)

La vie est dynamique, et s’inscrit dans 1 milieu et des " normes " de développement biologiques.

Le pathologique (malade = changement d’état) ne peut être opposé qu’à " sain " (or la santé peut apparaître comme 1 équilibre rare, " anormal ").

Mais si les symptômes existent sur le plan somatique, la " bonne santé " ou la " normalité " psychologiques n’existent pas (nous sommes tous soumis à des tensions émotionnelles, …)

 

II - Le Normal et le Déviant (champ sociologique, voire moral, et judiciaire)

Dans toute société, nécessité d’1 consensus entre les membres = lois, pressions (+/- explicites) pour se conformer aux modèles / normes (+/- explicites aussi, voire ambigus) élaborés par le groupe ; d'où : s’adapter, sinon jugé comme déviant (+/- volontaire et +/- accepté)

+ il y a de contrôles, de contraintes, et + il apparaît de déviances (Durkheim : " le crime est normal ", c’est-à-dire existe dans toute société, notamment celle fondée sur l’individualisme)

Jung (début 20e s.) : normalité = juste équilibre entre introversion et extraversion, pour 1 insertion sans heurts. La non soumission au cadre de l’entourage est jugé pathologique.

De +, les normes attendues varient, dans 1 société donnée, selon l’âge et le sexe (Bourdieu)

La "délinquance" = déviance p/r à 1 règle explicite ; elle se différencie de la "déviance" = comportement qui s’écarte de la manière d’être dans 1 société (= sanction morale, sociale)

Il existe 1 seuil de tolérance fluctuant, selon le contexte social et historique

Ex. : avortement = " anormal ", illégal avant 1975, puis changement de norme lié à 1 changement de société. De même : homosexualité.

Théories de la déviance :

+ voir le site de Gisele Bartalan